Blog

Les Vignobles Bernard Magrez ou comment découvrir l’Art de Vivre à la Française

 

Bernard Magrez, celui qu’on appelle l’homme aux 40 châteaux, mériterait tout aussi bien d’être appelé « le Roi de l’Oenotourisme à la française », tant il est la référence en la matière. On pourrait certes mettre en exergue telle ou telle propriété, que ce soit Fombrauge, La Tour Carnet ou encore Pape Clément ou Haut Peyraguey, mais ce qui est intéressant dans les Vignobles Magrez, c’est de les appréhender dans leur globalité. En effet, ce royaume patiemment construit, avec le vin pour clé de voute, fait l’éloge de l’art de vivre à la française.

Bienheureux celui qui croit qu’au Royaume Magrez, l’oenotourisme se résume à des visites de caves ; en effet, le vin est associé au patrimoine de notre beau pays (histoire, gastronomie…), mais aussi à toutes les formes artistiques (musique, peinture…).

L’OENOTOURISME ou la découverte du vin à travers l’HISTOIRE : s’il est une constante dans les propriétés viticoles acquises par Bernard Magrez, c’est qu’elles permettent de voyager à travers le temps ; ainsi, au Château Fombrauge, on découvre des fouilles avec des vestiges de l’Âge de Fer, on parle de batailles et de révoltes…, le tout en arpentant des jardins à la française, à faire pâlir Le Nôtre ; Que dire du magnifique Château Pape Clément, et de la vie du saint éponyme qui avait lui-même planté ces vignes il y a 700 ans ? Quant à mon préféré, il s’agit du Château La Tour Carnet, édifié au 12ème siècle, avec ses douves et son pont levis : une merveille architecturale !. On comprend alors mieux comment le vin s’intègre dans l’histoire et dans le patrimoine bordelais. Lors de ces visites, le vin prend une dimension historique et lui confère ainsi ses lettres de noblesse.

L’OENOTOURISME ou la découverte du vin à travers la GASTRONOMIE : Les mets et les vins sont par essence indissociables ; parmi les innovations, l’histoire des ruches est amusante; partant du postulat que les abeilles butinent les fleurs des cépages, l’idée fût d’implanter des ruches dans chaque propriété et de produire des miels de cépage , avec pour chacun le nom du château correspondant. Autres initiatives originales qui permettent de sublimer les vins de la propriété : associer le vin au caviar au Château Pape Clément, cours de cuisine à La Tour Carnet… Enfin, s’il est un endroit où Vin et Gastronomie ne font qu’un, c’est à La Grande Maison, restaurant monté cette année avec le chef multi-étoilé Joel Robuchon. La carte des vins est exceptionnelle à l’instar des mets dégustés !

L’OENOTOURISME ou la découverte du vin à travers les ARTS : les liens entre le vin et l’art sont moins évidents mais prennent tous leurs sens si l’on considère que le vin est une œuvre en soit et que les amateurs de vin sont des esthètes. Passionné d’art contemporain, Bernard Magrez nous propose d’admirer de somptueuses œuvres non seulement à l’institut qui porte son nom, mais aussi dans chacune de ses propriétés. Mais l’Art, c’est aussi la musique et on ne saurait passer sous silence les concerts donnés dans les Châteaux pour écouter le son de ce Stradivarius acquis il y a quelques années. De même, parce que vin et littérature sont étroitement mêlés, on se délectera lors de la visite du Château La Tour Carnet, des évocations de Montaigne ou de La Boétie. Plus moderne, on pourra y admirer une magnifique collection de voitures anciennes.

L’OENOTOURISME ou la découverte du vin à travers LES LOISIRS :  Le vin devant être une réjouissance, la dégustation du vin doit rester une activité ludique ; c’est pourquoi de nombreux ateliers sont proposées dans l’ensemble des domaines, que ce soit des initiations à l’œnologie, à la dégustation, des cours de perfectionnement, avec toujours le même souci : que l’amateur de vin prenne du plaisir. Encore plus poussée, le Château Pape Clément vous propose d’endosser l’habit du vigneron et de créer votre propre vin : une expérience inoubliable !

En réalité, il est difficile de lister l’ensemble des prestations proposées dans les propriétés de Bernard Magrez, tant il propose une déclinaison de l’Art de Vivre à La française à travers le Vin. Parce que l’amateur de vin aime qu’on lui raconte une histoire, il convient d’élargir son prisme et d’associer d’autres pans du savoir à la simple dégustation. Des vignobles chargés d’histoire, l’affirmation d’un certain art de vivre, telle est la conception de l’œnotourisme prônée par Bernard Magrez.

Dans le bordelais, avec ses 4 propriétés (Fombrauge, Pape Clément, La Tour Carnet et Haut Peyraguey), son restaurant et ses musées, l’offre est très large et le but est dorénavant de pratiquer une synergie entre ces différents lieux; Patrimoine, Histoire, Gastronomie, Peinture, Musique, Loisirs, Littérature… et Vin : tous ces mots sont liés et c’est ainsi qu’il faut concevoir l’œnotourisme de demain.

Au sujet de l'auteur (Arsene Bacchus)

Arsene Bacchus

Bloggeur passionné de vins essayant d’allier à la fois l’humour et le sens critique, voire sarcastique ! Le monde du vin étant perçu comme trop sérieux, j'ai pris l’option d’une plume qui aborde les sujets d’actualité avec une forme de naïveté et d’autodérision. Mon pseudo rappelle à la fois les côtés gentleman, abordable et instruit d'Arsène Lupin et les aspects précis et respectueux des amateurs de vins dont je fais partie.

Autres articles :